Qu'est ce qu'un test d'effort?

                                                          

Il s’agit d’une épreuve physique, réalisée sur un tapis roulant ou sur bicyclette (ergocycle) permettant d’évaluer l’aptitude cardiaque à l’effort et de conseiller l’entraînement sportif.

Pourquoi ?

* Pour explorer le métabolisme énergétique de l’athlète et définir son état de forme à l’instant du test (fréquence cardiaque, tension),

* Pour mesurer sa consommation d’oxygène,

* Pour estimer ses seuils d’aérobies et anaérobies,

* Pour optimiser son entraînement.

 

Pour qui ?

Pour les sportifs de haut niveau.

 

Comment cela se passe t’il ?

Le médecin le fait courir ou pédaler de plus en plus vite, par paliers de 2 à 3 minutes et en augmentant progressivement la résistance à l’avancement.

Le médecin arrête le test quand l’effort est maximal (fréquence cardiaque élevée), quand l’effort est mal toléré cliniquement (crampes) ou électriquement (modification de l’électrocardiogramme).

 

Quelle est la durée d’un test d’effort ?

Elle varie en fonction de l’endurance du sujet : plus il est endurant et plus elle sera longue (en moyenne de 15 à 30min, récupération incluse).

 

Quels sont les sports justifiables d’un test d’effort ?

Tous les sports d’endurance, en particulier :

le marathon, le semi marathon, le cyclisme ; le triathlon, la natation

les sports collectifs,

les arts martiaux et sport de combat

 

Quels sont les conseils avant de passer un test d’effort ?

Il faut :

bien dormir la veille,

ne pas fumer et ne pas boire de café ou de thé quelques heures avant l’épreuve,

ne pas présenter de maladie infectieuse actuelle.

 

Quelle fréquence ?

Un test d’effort annuel est recommandé.

 

A partir de quel âge ?

Dès l’âge de 18 ans.

 

Test de Ruffier Dickson

Appréciation de l’aptitude à l’effort d’une personne.             

 

Il se déroule en quatre temps :

1. Mesurer le pouls au repos (P0).

2. Effectuer 30 flexions des genoux (les fesses venant toucher les talons) en 45 secondes (20 flexions en 30 secondes dans le cas d’un enfant ou d’une personne âgée).

3. Mesurer le pouls immédiatement après l’effort durant 15 secondes et multiplié par 4 (P1).

4. Mesurer le pouls 1 minute après la fin de l’effort (P2).

 

Calcul de l'indice de Ruffier Dickson (IRD) :

I RD = ((P1-70)+2*(P2-P0))/10

 

et interpréter le score calculé à l’aide de la table suivante :

 

> à 8 : Faible

6 < I < 8 : Moyen

3 < I < 6 : Bon

I < 3 : Excellent

Test de Ruffier

 Le sujet effectue trente flexions (20 pour l'enfant) des membres inférieurs en 45 secondes, thorax droit, bras tendus en avant, les fesses venant toucher les talons.

On mesure :

1. F0 = le rythme cardiaque avant le test,

2. F1 = le rythme cardiaque une minute après le début du test, donc 15 secondes après l'arrêt des flexions (le temps nécessaire à mesurer la fréquence cardiaque).

3. F2 = le rythme cardiaque deux minutes après le début du test, donc 1 mn 15 après l'arrêt des flexions.

 

Calcul de l'indice de Ruffier (IR):

 IR : (( F0 + F1+ F2)-200)/10

 

Résultats :

 

Pour l'adulte

Indice compris entre 0 et 5 : très bon

Indice compris entre 5 et 10 : bon

Indice compris entre 10 et 15 : moyen

Indice compris entre 15 et 20 : faible

 

Pour l'enfant

Indice < 5 : très bon

Indice compris entre 5 et 10 : cœur normal

Indice compris entre 10 et 15 : cœur non entraîné

Indice > 15 : cœur fatigué